[2013] Neurokiff

Réalisations Artistiques

Après mes premières expériences en 2012 avec les casques EEG :

http://www.stereolux.org/projet-neurokiff

https://berengerrecoules.wordpress.com/2013/05/30/2012-journees-interfaces-neuronales/

En 2013, j’ai continué à travailler sur le projet neurokiff dans le cadre de la visualisation de données, ce projet était soutenu par Stereolux et l’Université de Nantes. La mission a consisté en la création de différentes interfaces de visualisation de données extraites depuis les casques EEG. L’idée était de construire une plateforme permettant de centraliser les enregistrements d’une communauté d’utilisateurs, leur permettant ainsi de comparer leur enregistrement sur un stimulus précis : l’écoute d’un montage de musiques diverses.

 

Le projet construit autour de la collaboration entre différents groupe d’étudiants et s’étalant sur une longue période à longtemps changé de contours et d’objectifs.

Finalement le projet s’est arreté dans une phase intermédiaire avec des prototypes de visualisation fonctionnels, il manque cependant toute la partie d’aggrégation des données en amont.

Le travail de data mining effectué par Lukas Toma et Grigory Antipov, est basé sur des algorithmes génétiques. Le signal de donnés est samplé, segmenté puis convertit en chaines de caractères, ces chaînes de caractères peuvent être ensuite comparés avec des algorithmes de recherche d’hérédité.
Le premier programme est une  visualisation à base de cercles co-centriques, intéressante pour comparer deux jeux de données à l’échelle communautaire (mais qui a peu d’intérêt à l’échelle individuelle).

 

Le deuxième programme permet de comparer les enregistrements de deux individus, avec notament une échelle de temps et de références aux différents extraits musicaux; ce programme expose aussi les réponses des participants  à un questionnaire formel:

 

Le troisième programme est visualisation en carte 2D dirigée autour de l’utilisateur, elle permet de trouver la personne la plus proche de nous en terme de réponse au stimulus. Cette visualisation était dans sa première version dirigé par un set de donnée bien particulier issu d’algorithmes de recherche de parenté phylogénétique, et prenait donc une forme bien particulière du fait de la structure des données en retour.  Au dernier moment ces processus de fouilles de données ont été remplacés par de vulgaires moyennages, changeant complétement l’aspect graphique de l’application.

 

Quelques exemples de screens provenant des premiers prototypes (avec les bonnes données)

neurokiff_map

 

 

 

image (1)

 

image

 

 

La cellule i-réalité a developpé le projet dans d’autres directions, en lieu et place de la finalisation de celui-ci …

http://www.univ-nantes.fr/1399991361784/0/fiche___actualite/&RH=INSTITUTIONNEL_FR

http://neurokiff.com/

 

 

Publicités

[2012] Journées Interfaces neuronales

Evénementiel

screen-6024

Participation à la programmation et à l’organisation de l’événément.

http://www.stereolux.org/laboratoire-arts-et-technologies/interfaces-neuronales-2-jours-dans-le-vif-du-cerveau

J’ai aussi créée des visualisations animées de ondes cérébrales projetées en temps réel lors de la conférence, j’ai aussi animé un workshop d’une journée sur le casque Emotiv et son utilisation avec les logiciels procesing et pure data et présenté une application de dessin contrôlée par un casque Emotiv.